ORDRES FRAUDULEUX EXÉCUTÉS PAR LA BANQUE :
QUI EST RESPONSABLE ?